La Palette vous aide à trouver votre architecte !

La Palette est un service novateur qui propose une nouvelle façon de choisir un architecte, en organisant un concours pour ensuite sélectionner le professionnel qui aura proposé la meilleure réponse. C’est l’architecte Simon Jézéquel qui est derrière cette idée qui vise à aider les particuliers et les architectes à se rencontrer.

Simon Jézéquel

Bonjour Simon, peux-tu te présenter ?

Breton du Golfe du Morbihan, j’ai été diplômé de l’École d’Architecture de Rennes (ENSAB) en 2010, suite à quoi j’ai intégré l’équipe d’Architecture à vivre éditions à Paris, qui produit trois magazines d’architecture, ainsi qu’un événement national de démocratisation de l’architecture auprès du grand public, Les Journées d’Architectures à vivre, dont on m’a confié la coordination pour les quatre années suivantes, ponctuées de nombreux voyages inspirants !

Peux-tu présenter La Palette ?

La Palette, c’est tout simplement LE PREMIER service en France de concours sur-mesure pour les particuliers ! Qu’un maître d’ouvrage recherche un architecte pour son projet de maison neuve, d’extension, de réhabilitation d’espace, d’aménagement de bureaux ou de restaurant, nous lui organisons un concours entre trois architectes de sa région aux compétences adéquates. Il est possible de comparer ce nouveau métier au courtage.

Comment as-tu eu l’idée de créer La Palette ?

L’idée m’est venue en 2013 dans la suite logique du travail auprès d’Architectures à vivre. L’idée : « Comment un particulier peut-il aujourd’hui choisir son architecte ? ». Les annuaires professionnels ne permettent pas de faire de demande sur-mesure pour son projet, et les quelques plate-formes de devis demandent très très peu d’informations au client, qui reçoit des propositions d’honoraires qui me semblent être hors-sujet avec le travail de l’architecte. Le système de concours, obligatoire dans le domaine public, ne demandait qu’à être transposé au domaine privé.

La Palette

Quelles ont été les étapes de la création de ton entreprise ?


Mobilier modulaire Cubit

L’idée a germé fin 2013, à l’étranger. Ramenée dans mes valises, j’ai monté le projet sur l’année 2014, en parallèle de mon travail chez Architectures à vivre. Les premiers concours « tests », mais grandeur nature, ont débuté en janvier 2015. Le lancement officiel est intervenu fin mai 2015.

Comment les équipes d’Architectures à vivre reçoivent ton projet ?

Ils y adhèrent ! Eric Justman, directeur d’Architectures à vivre éditions, ainsi que toute l’équipe, me soutiennent dans ce projet.

À qui s’adressent les services que tu proposes ?

À toute personne porteuse d’un projet en France. Je pense que les projets sont tous à prendre en compte, qu’ils soient petits ou de plus grande ampleur, que le budget soit restreint ou plus ouvert. Aux architectes concurrents de s’adapter au cahier des charges de chacun.

Quels sont les différentes offres que tu proposes ?

Nous proposons plusieurs formules, qui se différencient par les modes de rendu du concours.

La première coûte 490 € : le client reçoit les trois planches et choisi le lauréat après les avoir étudiés, en famille ou avec son entourage par exemple.

La seconde coûte 690 € : une fois les trois planches réceptionnées, le client rencontre les trois architectes qui lui expliquent chacun leur projet, suivi de questions-réponses.

Enfin, la troisième coûte 990 € : c’est la même chose que la seconde, mais le client est alors accompagné à la présentation des projets, par un jury de professionnels (architecte indépendant au concours, journaliste de la presse archi, etc), qui saura poser les bonnes questions et pointer du doigt des aspects auxquels le client n’aurait pas pensé.

Les trois formules proposent bien sûr la rencontre avec le client, la définition de son cahier des charges (besoins, attentes, contraintes, etc.), puis l’organisation du concours.

Projet d'architecte

Projet d'architecte

Projet d'architecte

Quel est le processus type d’un projet avec La Palette ?

Une fois la première rencontre passée et les éléments nécessaires récupérés, nous soumettons la notice de concours au client, qui la valide. Il reçoit les esquisses environ trois semaines après. Il nous est arrivé de les livrer en dix jours pour des clients (très) pressés.

Comment choisis-tu les architectes avec qui tu travailles ?

Les architectes sont sélectionnés sur leurs travaux antérieurs, leur proximité géographique au projet, leurs disponibilités…

Les architectes perdants sont-ils dédommagés ?

Oui, nous retenons une commission sur les honoraires de l’architecte à qui nous apportons un contrat. C’est cette commission qui va servir à dédommager les architectes perdants.

La Palette

Comment les lecteurs de Notre Loft peuvent-ils faire appel à tes services ?

Il y a plusieurs moyens pour le faire : le mail contact@la-palette.fr ou le formulaire disponible sur la-palette.fr pour une première prise de contact par exemple. Passer un coup de fil au 07 64 07 81 37 pour en discuter un peu plus. Me renseigner l’adresse du projet pour venir à leur rencontre !

Simon, un grand merci pour tes réponses.

Lofts et idées déco à découvrir

Partenaires déco

1 commentaire

  • Reply
    Isabelle
    26 février 2016 at 21:57

    Bonjour
    J’adore le principe.
    Étant particulier et ayant rencontré ce type de problématique (grosse rénovation), le système présenté par Simon est bien mais doit encore s’affiner car ce n’est que la vision de l’architecte que je vois là, pas celle d’un client confronté à une problématique de choix de MO. Et je sais de quoi je parle car j’en ai rencontré 5 et aucun n’à su me persuader. J’ai de fait tout réalisé par moi même (plans, et suivi de travaux) car je n’ai pas trouvé celui qui pouvait comprendre mon besoin.

  • Laisser un commentaire