Modèle déposé par Tim Defleur

“Modèle Déposé” est une gamme de mobilier en contreplaqué imaginée par le designer lillois Tim Defleur. Le nom “Modèle déposé” illustre à la fois le principe d’assemblage enfantin des panneaux qui sont “déposés” les uns dans les autres, et le caractère “design d’édition” du mobilier conçu par Tim. Durant toute l’année 2015, la plateforme de promotion du design Lille-Design a accompagné Tim pour lui permettre de concrétiser “Modèle Déposé”.

Modèle déposé par Tim Defleur

J’ai découvert la collection “Modèle déposé” chez-moi, puisque Tim a choisi notre loft pour réaliser ses photos avec mon ami Julien Bernier aka La Chouette Photographie. J’ai profité de cette rencontre avec Tim pour lui poser quelques questions…

Salut Tim, comment as-tu attrapé le virus du design ?



J’ai toujours été attiré par la créativité et l’art de façon générale, mais mon parcours est plutôt un concours de circonstances. Tout commence par mon échec à l’entrée à l’école d’Architecture de Villeneuve d’Ascq. Aujourd’hui je suis plus que satisfait de cet échec que je traduirai finalement de “destin”. J’ai alors suivi un BTS agencement et architecture d’intérieur où j’ai pu y apprendre l’histoire de l’art. Là, j’ai découvert le travail incroyable de designers, constructeurs et architectes comme Ray & Charles Eames ou Jean Prouvé et ce fut comme une envie qui naissait en moi. J’ai alors tenté et réussi l’entrée à l’Institut Supérieur de Design (ISD) de Valenciennes sans vraiment savoir où je mettais les pieds. Pendant trois années, j’ai appris énormément de choses : le processus créatif, les méthodologies à s’approprier, les outils technologiques et techniques du designer industriel… Puis j’ai eu la chance d’effectuer mon stage de fin d’études chez Alain Gilles à Bruxelles, pour qui je travaille encore aujourd’hui comme assistant. Alain est une personne généreuse et pédagogue qui contribue aussi à alimenter ma passion pour le design.

Quand et comment est né “Modèle déposé” ?

Le fauteuil “Modèle Déposé” est issu à la base d’un besoin personnel. J’habitais à Bruxelles et je souhaitais avoir un fauteuil facile à fabriquer, à monter, et pourquoi pas à démonter. Ma formation de designer industriel m’a poussé à intégrer ce projet dans une démarche plus globale : je ne faisais pas un fauteuil pour moi mais un fauteuil qui répondait à des besoins, à des observations, à une logique industrielle. De là est née l’idée de travailler sur de la découpe de contreplaqué, et un assemblage sans clous, ni vis, ni colle. Puis vient la logique de montage, en parallèle de la forme du fauteuil elle-même. Plusieurs pages de dessins, et plusieurs maquettes en carton plume plus tard, j’ai fait réaliser le premier prototype du fauteuil.

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Comment as-tu obtenu le soutien de Lille-Design ?

Avec le fauteuil est venu ensuite l’idée d’une distribution différente : l’open-source. Pour permettre à chacun de télécharger le plan de la chaise et de la faire fabriquer près de chez-soi. Plus que le produit final, c’est ce concept que j’ai proposé à l’appel à projets organisé par Lille-Design fin 2014. Ils ont adhéré à l’idée et j’ai eu la chance de faire parti des 5 projets incubés pour l’année 2015, aux côtés de Cécilia Lusven et son projet Kilomètre, Noémie Lenancker et son projet Pause Urbaine, les Saprophytes et leur projet Fabrique d’Architecture Bricolée, et Dométhilde Majek et son projet Rives Nord. Lille-Design lance d’ailleurs une nouvelle édition pour cette année 2016 sous le nom de Tremplin Design.

Recommandé par le blog déco Notre Loft

Comment s’est déroulé le soutien de Lille-Design ?

L’accompagnement a débuté par des réunion avec l’équipe Lille-Design afin de bien cerner mon projet et d’ouvrir les portes à la réflexion. Ensuite, Lille-Design a invité ses partenaires professionnels à se joindre aux réunions pour apporter un regard extérieur et encré dans la réalité du marché, ce fut très enrichissant. Lors de ces réunions, j’ai rencontré Quentin Decroix, le fondateur d’Atylia. Il a été séduit par Modèle Déposé et il m’a proposé d’éditer le projet. Lille-Design m’a également offert l’opportunité de tester d’autres modèles dans le but de créer une collection (NDLR : initialement Modèle Déposé était uniquement composée de la chaise). Lille-Design m’a permis de mettre en image la collection via la séance photo dans ton loft. J’ai évidemment également profité du réseau de Lille-Design en termes de communication et de partenariats.

Au départ, j’ai proposé un fauteuil. À l’arrivée, c’est une gamme de mobilier éditée (plusieurs fauteuils, une table basse et une console). Voilà ce que m’a apporté Lille-Design et je ne les remercierai jamais assez pour cela !

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Modèle déposé par Tim Defleur

Quelles sont le prochaines étapes de “Modèle déposé” ?

La commercialisation ! D’ici peu la collection sera disponible sur atylia.com. Le mobilier sera fabriqué à Tourcoing avec du contreplaqué de peuplier français. Par la suite il est possible que plusieurs usines de France produisent la gamme “Modèle déposé” afin de se rapprocher de l’utilisateur final et ainsi réduire l’empreinte carbone.

Mobilier modulaire Cubit

À quel prix pourra-t-on acheter tes créations ?

Les chaises, la commode et la table seront chacun disponibles pour environ 200 €.

Tim, un grand merci pour tes réponses et félicitations pour ton travail.

Pour en savoir plus sur Tim Defleur, rendez-vous sur timdefleur.com.

Photos : La Chouette Photographie

73 lofts de rêve à découvrir
Conseils et idées déco à découvrir

Mobilier modulaire Cubit
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars   Noté : 0,00/5 - 0 votes
Loading...
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
© Notre Loft : idées déco et inspirations pour loft
Fermer