La maison container de Jean-Marie & Claire-Hélène

Par définition un loft est un ancien local commercial / industriel transformé en habitation. Un container est un objet dont la fonction première est le transport de marchandise, il ne s’agit donc pas d’un local mais la fonction commerciale est bien là. La différence avec un atelier, une usine… réside principalement dans le fait que le container peut-être déplacé, chose beaucoup plus difficile avec une usine en brique… Peut-on parler de loft ? A vous de juger, mais ce qui est sûr c’est que le concept de récupération et de détournement de containers en habitation est atypique et il a retenu notre attention !

Afin de mieux comprendre le concept de maison container (ou maison conteneur en bon Français), nous avons interviewé Jean-Marie & Claire-Hélène un couple marseillais qui s’est lancé dans l’aventure.

Maison container
Photo de la maison container de Jean-Marie & Claire-Hélène pendant les Travaux.

Bonjour Jean-Marie, bonjour Claire-Hélène, pouvez-vous vous présenter ?
Nous sommes trois. Un couple plus un enfant. Socialement engagés, impliqués dans le quartier où nous vivons depuis plus de 10 ans. Nous avons trouvé le lieu où nous voulions vivre. A quelques encablures du centre ville de la deuxième métropole de France, et à proximité directe de la nature.
Claire-Hélène Drouin, architecte dplg, parisienne émigrée à marseille en 1992.
Jean-Marie Arnaud Sanchez, comédien habitant l’Estaque depuis 1994.
Pierre-Etienne 15 ans en 2de Arts appliqués.

Comment vous est venue l’idée de vous lancer dans la construction d’une maison container ?
L’occasion a fait le larron. Nous étions en recherche depuis de nombreuses années d’un lieu un peu atypique. Nous avons visité un terrain en friche, l’ancien quai de chargement de Lafarge, puis d’autres endroits vraiment très différents, une ancienne boulangerie, une maison toute verticale dans un angle de rue… Et puis un jour Jean-Marie est tombé sur ce terrain. Nous l’avons visité, le propriétaire était un peu tenace, la seule réponse a été « si on peut construire avec notre budget, on le prend, c’est trop magnifique ! ». Et magnifique, il l’est : un terre-plein de 400 m² environ au niveau bas puis une falaise qui monte sur près de 20 m de haut. Et en haut, une vue rapprochée, donc pas de carte postale, de la baie de Marseille.
Et donc là, il a fallut trouver une solution avec le budget qui nous était alloué, et le prix de vente du terrain…

Avez-vous hésité avant de vous lancer ?
Je suis plutôt du genre à me lancer en me disant « on verra bien ». Mais avec l’âge, on prend tout de même quelques précautions ! Donc j’ai vérifié le budget, constaté que l’on pouvait déjà vivre en place, même si on n’avait pas les moyens de terminer les finitions. Nous avons pris le risque de payer une étude géotechnique avant d’acheter, étant en zone de prévention des risques urbains. Mais jamais, une fois l’idée d’utiliser des containers maritimes, nous n’avons remis en cause notre principe constructif. Car il était la clef. La seule solution financière.

terrain et fondation de la maison container
Le terrain et les fondations de la maison container.

Terrain Marseille
La vue sur le port de Marseille depuis le haut du terrain.

Quel est le coût de la construction d’une maison conteneur ?
Comme toute maison, il est difficile de répondre, car tout dépend des goûts, des couleurs et de l’effort financier que chacun est prêt à mettre dans sa maison. Pour le moment, nous sommes en grande partie en autoconstruction et n’avons pas terminé, nous sommes à peu près à 500 € / m². On espère ne pas dépasser 700 € / m². Par rapport à une construction traditionnelle qui se chiffre aux alentours de 1 200 € HT / m² c’est vraiment avantageux. Près de la moitié… mais il faut accepter d’occuper un lieu qui reste à terminer.

Quels sont les avantages d’une maison container ?
Les avantages sont la rapidité de mise en place, et la durée restreinte du chantier. On peut considérer comme avantage ou inconvénient les dimensions données et non modifiables. Nous les avons considérées comme contrainte et non comme inconvénients.





Quels sont les inconvénients ?
Le premier inconvénient est la non connaissance du matériau en France. Alors on reste expérimental et on recherche des solutions en permanence. L’inconvénient majeur, mais je pense à une solution, est la transmission par la structure métallique des vibrations.
Mais la vrai question est : quelles sont les contraintes ?
Soit un volume donné, respecter au mieux l’entité, ses données techniques, ses dimensions… C’est un vrai travail d’analyse de notre approche de l’habitat et de la réponse que l’on peut donner avec un tel objet qu’il faut faire lorsqu’on entame la démarche.
Par ailleurs, il faut penser au transport et au grutage. Si le conteneur est une solution évidente lorsqu’on a un terrain en face du port maritime de Marseille, difficile de l’envisager au fin fond des hautes alpes !

Container
Photo des containers chez le fournisseur.

Le fait que votre construction soit réalisée à partir de container figure t-il sur votre permis de construire ?
Il s’agit d’une construction en structure métallique, et je l’ai clairement signifié dans ma notice architecturale.

A-t-il était facile d’obtenir votre permis de construire ?
Nous avons strictement respecté le règlement d’urbanisme. J’ai dû apporté deux pièces complémentaires lors de l’instruction, l’une concernant les espèces végétales que nous devions abattre, l’autre l’alignement de fenêtre qui ne convenait pas à l’atelier du patrimoine. Donc rien à voir avec le container !

Quelle est la durée prévue de vos travaux ?
Nous sommes en autoconstruction. Nous n’avons pas de délais imposés. On a essayé au départ, et nous avons frisé le « divorce ». Donc notre philosophie est « ce qui est fait n’est plus à faire, et ce qui reste à faire sera bien fait un jour ! ». Sinon on devient fou et on se déchire. On reste juste étonnement heureux de nos avancées ! Mais il faut dire que l’espace est formidablement agréable, et que finalement, une fois le clos et le couvert terminés, ce n’est pas comme dans une construction traditionnelle, le plancher est déjà en bois, les ondulations des parois nous apportent un confort acoustique très agréable, et puis nous avons conçu notre maison pour utiliser au maximum les avantages de l’objet : soit nous avons limité au maximum les parois à créer. A l’heure actuelle nous avons des rideaux qui font office de portes et de cloisons avantageusement.

Livraison du premier container
La livraison du premier container.

Comment conçoit-on une maison container ?
A question je réponds par une question : comment conçoit-on sa maison ? La réponse est à la fois simple et compliquée, car il convient de se regarder et de comprendre comment on aime vivre… L’idée de construction en container devient alors anecdotique !

Les containers sont-ils tous de même taille ? Quelle est la taille d’un container ?
Les containers les plus courants sont soit des 40 pieds, soit environ 12 m par 2,40 m ou la moitié, 6 m par 2,40 m. On trouve d’autres tailles, mais elles ne sont pas standards, donc plus rares et plus chères. Notamment les High cube qui proposent 2,70 m sous plafond contre 2,40 m environ pour les autres.

De combien de conteneur est faite votre maison ?
Notre maison est fabriquée avec 15 containers, 6 x40 pieds et 9 x 30 pieds. Le dernier niveau des 40 pieds est fait de High cube. Nous utilisons au RDC deux 20 pieds pour le garage et au deuxième étage deux 20 pieds pour la terrasse.

Construction maison container
Photo des premiers containers en place.

Quel est la surface de votre maison ?
La surface de plancher est d’environ 230 m².

D’un point de vue isolation, la structure en métal est-elle un inconvénient ?
D’un point de vue thermique elle ne l’est pas, au vu du choix d’isolation extérieure (nous vivons dans le Sud, et c’est la première question qui nous vient généralement). Phoniquement, le bruit d’ambiance est plus atténué, le bruit d’impact est plus fort. Il reste des améliorations à prévoir.

Dans votre activité d’architecte, avez-vous déjà travaillé sur un tel projet pour un client ?
J’ai eu à étudier deux projets pour le moment. Mais la peur de la revente ou le manque de compréhension ont fait que les projets n’ont pas aboutis. On ne peut pas imaginer un salon en sous-pente avec un élément comme le container !
Je ne pense pas que ce soit LA solution. Je suis intimement persuadée que c’est UNE solution. Mais bien entendu, il faut se faire ami avec le matériau…

travaux façade maison container
Zoom sur les travaux d’habillage des containers côté façade.

Un grand merci à Jean-Marie & Claire-Hélène d’avoir partager avec nous leur aventure de la construction d’une maison container, un mode de construction dont on parle de plus en plus mais dont les aspects techniques et législatif restent peu connus.

Maison container
Travaux d’assemblage des containers.

Pour en savoir plus sur leur projet et découvrir les différentes étapes en détail, rendez-vous le blog de Jean-Marie & Claire-Hélène : estaqueconteneur.over-blog.fr.


Photo de la maison container de Jean-Marie & Claire-Hélène en cours de Travaux.