Si comme moi vous êtes amateurs des fameuses chaises du couple Eames, vous vous êtes certainement déjà posé la question : où acheter une chaise Eames au meilleur prix ?

Au delà de la question du choix de la boutique, la vraie question est : quel type de chaise Eames souhaitez-vous acheter ? Si vous répondez à cette seconde question, la réponse à la première viendra très facilement. On distingue quatre grands types de chaises Eames :

  • Les chaises 100% originales (avec coque, piétement, shock mounts et vis d’époque)
  • Les chaises semi-originales (avec coque d’époque et piétement neuf)
  • Les chaises rééditées par Vitra en Europe et Herman Miller ou Modernica aux USA
  • Les copies qui sont des reproductions non-officielles

Chaises Eames

Avant d’entrer dans le vif du sujet, si pour vous DAX, DAW, DAR, RAR, DSX, DSW, DSR… c’est du charabia, je vous propose une petite révision avec l’image ci-dessous qui reprend les modèles les plus fréquents (il en existe de nombreux autres, vous pouvez les découvrir sur l’excellent site Eames Designs).

Les différents modèles de chaises Eames

Les chaises Eames 100 % originales

Un objet de collection très rare et cher ! Sur une telle chaise tout est d’époque : la coque (en fibre de verre), le piétement, les shock mounts, les vis. Les moins chères de toutes sont les DSS et DSX que vous trouverez à partir de 150 €. Pour une DSW, le prix varie de 600 € à 900 € en fonction de son état (coque, piétement, shock mounts, étiquette), de son année et de la rareté de sa couleur. Pour une DAW il faut compter entre 600 € et 1200 € pour une très rare PAW (pieds qui pivotent) édition Post Zenith entre 1800 € et 3000 €. Pour une RAR le modèle le plus iconique le prix dépendra de l’édition entre 3500 € et 9000 € pour une Zenith, entre 3500 € et 6000 € pour une Post Zenith entre 900 € et 2000 € pour une Herman Miller, et 800 € à 1300 € pour une Vitra en fibre des années 80.

Chaise Eames RAR

Chaise Eames RAR : Rocking Armchair Rod Base

Chaise Eames DAX

DAX : Dining Armchair X-Base

Chaise Eames DAW

À première vue une DAW… Mais il s’agit en fait d’une PAW, ici le siège pivote (plus de photos ici)

Chaise Eames DSR

DSR : Dining Side Chair Rod Base (base dite Eiffel)





Chaise Eames DSS

DSS : Stacking Side Chair, chaise empilable (base dite « scholastic » pour les versions américaines les shock mounts sont plus écartés sur ce type de base)

Chaise Eames DSX

DSX : Dining Side Chair X-Base

Pour connaitre l’année d’une chaise il faut se référer à l’étiquette présente sous la coque.
Toutes les coques sont faciles à dater entre 1954 et 1972, celles qu’on trouve sont généralement de 60 à 70. En France elles étaient distribuées par Mobilier International qui y apposait son logo. Les coques des années 50 se différencient facilement, le dessin est légèrement différent et l’épaisseur de fibre est beaucoup plus importante.

1. Logo Zenith, le saint graal pour tous les collectionneurs. Produites de 1950 à 1952. Seules ces éditions sont particulièrement recherchées car elles comportent le fameux tour en rope edge (corde de chanvre au niveau des arêtes de la coque). Aucune coque n’est identique car la fabrication est artisanale.

2. Les Post Zenith ou Zenith 2ème génération. Produite seulement quelques mois de l’année 1953, elles ont toutes les caractéristiques des Zentih sans le rope edge. Il est très rare de les trouver encore avec leur étiquette. Le procédé de fabrication artisanal fût bientôt abandonné pour une fabrication en série ne comportant plus les larges shock mounts, et à la fibre de verre est de moins en moins présente au fil des rééditions Herman Miller.

Logo Eames Zenith
3 & 4. Herman Miller classic avec le logo moulé dans la fibre produite à partir de 1954 avec souvent l’étiquette reprenant les brevets. Le logo moulé dans la fibre est une caractéristique des coques américaines.

Logo Herman Miller
5. Il y a des coques Herman Miller qui on été produite également au Canada. La caractéristique principale : la typo Herman Miller qui est différente.
6. Coques Herman Miller produitent en Europe. En plus de l’étiquette les chaises ont le logo Herman Miller sur les shock mounts.

7. De 1972 à 1989 Vitra a édité des chaises en fibre de verre. Ci-dessous l’étiquette d’une très rare version de 1972 ou Herman Miller produisait les chaises et Vitra les diffusait. Il y a ensuite eu d’autres logos (je ne dispose pas de photos).
8. Puis les dernières productions de chaises en fibre par Vitra (photo d’une coque de 1989).

Logo Coque Vitra

Du fait de son prix très élevé (sauf pour les DSX et DSS), une chaise 100 % originale est destinée aux collectionneurs ou aux amateurs de design… qui ne comptent pas !

Avantages : objet de collection 100 % original avec une histoire
Inconvénient : prix très élevés, difficile à trouver en bon état, très fragile pour une édition Zenith

Les chaises Eames semi-originales

Ce type de chaise représente certainement 95 % du marché de la chaise Eames « d’époque », c’est la chaise que l’on retrouve généralement chez les antiquaires. Il s’agit d’une coque d’origine (en fibre de verre) montée sur un piétement neuf (soit directement avec un piétement Vitra ou Herman Miller, ou une copie plus ou moins heureuse). La coque vient généralement d’anciennes chaises DSX, modèles répandus à l’époque mais dont les piétements plaisent moins que les fameux Dowel (pieds en bois) ou Eiffel.

Il peut également s’agir d’une coque de DSS (très fréquent puisque utilisée en grand nombre dans les salles de classes, salles des fêtes…) mais attention, les DSS d’origine américaine ont des shock mounts plus écartés à l’avant et à l’arrière, on appelle ce montage « wide » (large) en opposition au montage « narrow » (étroit). Le fait que les shock mounts soient plus écartés fait que le dessin général de la chaise ne sera pas le même que pour un montage « narrow ». Cette différence n’est peut être pas importante pour vous mais pour un collectionneur ça l’est. À l’époque les coques « wide » étaient uniquement montées sur des bases « scholastic » (scolaire), un montage « wide » sur une base Dowel ou Eiffel est donc une hérésie pour un collectionneur puisque cela n’a jamais été commercialisé. Sur la photo de gauche une chaise semi-originale avec un montage « wide » et sur la photo de droite une chaise semi-originale avec un montage « narrow ».

Différence base eames narrow et wide

À noter également qu’une coque sans accoudoir (side chair) sur une base rocking chair est un modèle qui n’a jamais existé non-plus mais que l’on trouve régulièrement chez les antiquaires…

Les seules modèles qui ont existés avec une side chair sur une base rocker est le modèle RKR (plus souvent appelé Bikini) en photo ci-dessous. Un très rare modèle de 1951 coûtera presque aussi cher qu’une Zenith.

Chaise Eames RKR

Chaise Eames RKR de 1951

Une chaise semi-originale coute entre 300 € et 600 € chez les antiquaires tels que Atelier 159. Une alternative est d’acheter une coque seule sur Ebay aux États-Unis, au Canada ou en Allemagne en recherchant « Eames Herman Miller » (entre 60 et 150 € en fonction de l’état et la couleur), et d’acheter ensuite un piétement Dowel ou Eiffel sur Ebay (environ 80 € pour une copie et entre 150 et 250 € en fonction du type de piétement via le service après-vente Vitra ou Herman Miller).

Avantages : le charme d’une coque d’époque à un prix plus abordable
Inconvénient : moins d’intérêt qu’une 100 % originale pour un collectionneur

Les chaises rééditées par Vitra

Il s’agit du modèle officiel vendu actuellement. Vous pouvez en acheter chez les revendeurs Vitra comme MyAreaDesign par exemple. À la différence des chaises d’origine, la version rééditée a une coque en ABS (polypropylène) ce qui donne un aspect général plus moderne, moins vintage. Il faut compter environ 370 € pour une DSW, 250 € pour une DSR, 460 € pour une DAW et 490 € pour une RAR.

Chaise Eames Vitra neuve

Il est également possible d’acheter une chaise neuve en fibre chez Modernica conforme à l’origine. Elle reprend le dessin des éditions Zenith.

Avantages : facile de trouver la combinaison de votre choix (pieds / couleur), il suffit de commander !
Inconvénient : coque en ABS, prix plus élevé qu’une copie, intérêt limité pour un collectionneur

Les copies de chaises Eames

Si vous recherchez une chaise style Eames au prix le plus bas possible alors il faut opter pour une copie. Les copies sont généralement en ABS (aspect général proche des Vitra) mais on en trouve également en fibre de verre. À noter que le dessin d’origine n’est pas forcément respecté. On en trouve à partir de 60 € sur de nombreux sites étrangers.

Avantages : prix très attractif si vous recherchez un chaise Eames pas chère
Inconvénient : il s’agit d’une copie, une réédition non-officielle qui est une contrefaçon, et n’a aucun intérêt pour un collectionneur, cela ne permet pas de financer de nouveaux designers (si Vitra continue de produire ces chaises c’est bien sur parce qu’il s’agit d’une poule aux œufs d’or mais cela permet aussi de financer de nouvelles créations alors que la copie n’a aucune « branche créative » dans son business).

Alors !? Quelle chaise choisir ? Où acheter une chaise Eames au meilleur prix ?

C’est une question personnelle qui dépend de vous, de votre intérêt pour l’objet, de vos convictions en terme de design mais aussi de votre budget.

Si vous souhaitez une chaise 100 % originale, dirigez vous vers les salles de ventes, les marchands très spécialisés ou Ebay.

Pour acheter une chaise semi-originale recherchez « Eames Herman Miller » sur Ebay, Le bon coin et les antiquaires de mobilier des années 50 à 70 comme atelier159.com.

Pour acheter une chaise Vitra, rendez-vous chez un revendeur Vitra comme MyAreaDesign par exemple.

Pour une copie, rendez-vous sur Ebay ou Amazon.

Un grand grand merci à Julien du forum pour son aide pour la rédaction de cet article.