Loft à Villefranche-sur-Mer

En mai dernier, je vous ai fait découvrir cet incroyable loft de 500 m² situé à Villefranche-sur-Mer avec vue sur Saint-Jean-Cap-Ferrat et la rade de Villefranche-sur-Mer, une piscine, un spa, un appartement d’amis de 65 m².

Il y a quelques semaines, son propriétaire m’a contacté et il a accepté ma proposition d’interview. Rencontre avec un grand passionné de lofts.

Loft à Villefranche-sur-Mer

Bonjour Philippe, merci beaucoup d’avoir accepté mon interview. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?
Philippe Tondeur, je suis d’origine Belge, je volais comme pilote d’hélicoptère pour l’armée Belge et suis venu m’installer en 1987 à Monaco pour continuer à voler sur hélicoptère. Je suis passionné par l’aviation et… l’architecture contemporaine !

Quand et comment avez-vous découvert votre usine ?
J’avais fait un premier loft dans Monaco ensuite j’avais restauré un grand appartement belle époque à Cap d’Ail mais je voulais me refaire un loft. La région n’ayant pas de passé industriel, le genre de bâtiment que je cherchais était pratiquement introuvable. Cependant je venais de visiter un lieu sur Nice et la personne m’ayant fait visiter ce bien m’a parlé d’un ancien bâtiment appartenant à l’origine à la compagnie des eaux et qui était mis en vente par la mairie de Villefranche-sur-Mer. Comme je fais beaucoup de vélo j’ai sillonné le col de Villefranche jusqu’à ce que je découvre l’usine abandonnée.

Usine transformé en loft à Villefranche-sur-Mer

Quel type de surface recherchiez-vous ?
Je cherchais un grand bâtiment industriel avec une charpente métallique et si possible avec des fenêtres arc en plein cintre, une grande hauteur sous plafond et très industriel.

Avez-vous visité beaucoup de lieux ?
Je n’ai pas visité beaucoup de lieux car de tels produits sont pratiquement inexistants sur la côte.

Loft avec vue sur la mer

Vivre dans un loft était un rêve pour vous ?
Oui, je suis passionné de lofts depuis maintenant 35 ans, je dois avoir tous les livres de lofts de la planète et je voulais revivre dans un loft.





Vous avez eu le coup de foudre ou il vous a fallu du temps pour vous dire que c’était le lieu qu’il vous fallait ?
Un bâtiment industriel en pierre avec des centaines de tonnes de machines à l’intérieur, avec de grandes fenêtres donnant sur la mer, de grosses poutres métalliques avec treuils, une énorme hauteur sous plafond… (14 mètres à certains endroits) même dans mes rêves je n’avais pas pensé pouvoir trouver ça sur la côte.

Loft avec énorme hauteur sous plafond sur la côte d'azur à Villefranche-sur-Mer
Comment s’est déroulé l’achat ?
J’ai acheté l’usine en vente publique sous pli fermé ce qui est assez stressant car vous n’avez aucune idée de ce que les autres candidats vont proposer. Tous les autres acheteurs étaient des promoteurs qui voulaient en faire des appartements. J’étais le seul à vouloir restaurer ce lieu.

Pouvez-vous nous en dire plus sur l’histoire de votre usine ?
Elle date du début du XIXème siècle (environ 1910). Elle alimentait en eau la région et la traitait par l’Ozone (ce qui est particulier). Ozone est le nom que j’ai donné à mon loft.

Loft Villefranche-sur-Mer
Dans quel état était l’usine lors de l’achat ?
C’était une usine abandonnée avec des trous dans la toiture. Les châssis des fenêtres en bois étaient très détériorés. Il y a avait beaucoup d’humidité sur tous les murs. L’usine était remplie de machines à tous les étages. Il n’y avait aucune isolation et le sous sol était inondé sous 1,50 mètre d’eau. Bien qu’il s’agisse d’une ancienne usine de la compagnie des eaux je n’avais pas le tout à l’égout… Il y avait également des bassins de décantation. Trois grandes cuves en béton servant de réservoir pour l’eau et en façade un bâtiment en ciment était raccordé à la façade et communiquait avec ces cuves.

Comment vous y-êtes vous pris pour réaliser les travaux ?
J’avais une amie architecte d’intérieur Belge que je connaissais (Mme Bernadette Jacques) à qui j’ai confié mon projet. Bernadette a fait tous les plans du loft, c’est elle qui a entièrement pensé l’aménagement et la décoration du loft. Elle est plus que talentueuse ! J’étais le maitre d’ouvrage, je suis passé régulièrement sur le chantier pendant toutes ces années.

Cuisine tout en inox
Quels problèmes avez-vous rencontrés ?
Je n’ai pas eu de problème administratif, je n’ai eu que des problèmes pendant les travaux. Rien n’était facile, sous-sol inondé, pas de mise à l’égout, j’ai dû faire un vide sanitaire dans le rocher, étanchéité de façade avec le même problème, on a dû creuser dans le rocher tout autour du bâtiment. Pour créer les grandes fenêtres j’ai dû démolir le bâtiment en ciment, abattre les colonnes existantes soutenir le bâtiment avec des tours d’étayement et refaire des piliers en béton. Toutes les façades en pierre étaient très endommagées. Énorme problème pour l’évacuation des tonnes de rocher pour faire le vide sanitaire et pour enlever les centaines de tonnes de machines. Tout était démesuré… J’avais l’impression de peindre un pétrolier avec un pinceau et si j’ai fait ce loft c’est uniquement parce que je ne savais pas que c’était impossible…

Combien de temps ont duré les travaux ? Combien de temps a-t-il fallu pour restaurer les anciennes machines de l’usine ?
J’ai fait 16 ans de travaux… J’ai acheté l’usine en 1996 et j’ai terminé le loft en 2012. Les machines n’ont pas été restaurées je les ai laissées dans l’état d’origine à l’exception du château d’eau de 14 mètres de haut qui était peint en orange (au minium de plomb…). J’ai dû le sabler plusieurs fois pour trouver la bonne couleur, je voulais l’avoir rouillé et après le sablage il était complétement noir, j’avais essayé avec de l’acide mais le résultat n’était pas celui que je recherchais. J’ai finalement obtenu le résultat en pulvérisant de l’eau de mer après l’avoir sablé pour la troisième fois…

Loft avec anciennes machines
Créer un lieu hors norme était votre souhait de départ ou c’est la découverte l’usine qui vous a amené à le faire ?
Je voulais un grand loft car je pense que c’est tout l’intérêt d’un loft que d’avoir plus d’espace en faisant abstraction du quartier où se trouve le loft et l’extérieur du bâtiment. Dans mon cas j’ai eu beaucoup de chance car il était très bien situé (en hauteur pour distribuer l’eau) face à la rade de Villefranche-sur-Mer et du Cap Ferrat et le bâtiment était en pierre de taille.

A voir à quel point vous êtes allé dans le détail, on a la sensation que votre projet a été fait sans aucune concession ? Est-ce le cas ou y-a-t-il des folies qui n’ont pas vu le jour ?
Comme je suis passionné de lofts j’avais beaucoup de difficultés à faire des concessions, j’ai constamment recherché la perfection. Si il était nécessaire de refaire un travail plusieurs fois pour obtenir le bon résultat je le faisais. J’ai salarié des compagnons Macons pour faire ce chantier j’avais ma propre petite structure avec mon matériel et sans objectif de temps pour finir.

Une chambre du loft
Quelles sont vos plus grandes fiertés, ce que vous préférez dans votre loft ?
Je n’ai pas de fierté particulière, quand je le regarde je le trouve exceptionnel mais le regarde comme si ce n’était pas le mien pour rester objectif. Il est encore beaucoup plus impressionnant en réalité que sur les photos. La pièce principale fait 300 m². Le grand meuble à l’entrée à droite fait plus de 20 mètres de long. La table de salle à manger en inox fait 600 kg. La cuisine est exceptionnelle, tout en inox, réalisée par ECHR comme les cuisines d’Alain Ducasse. Il y a 40 haut-parleurs encastrés partout dans le loft et tout l’équipement audio est du McIntosh Laboratory made in New York. Les enceintes Wilson Alexandria du salon font parties des meilleures enceintes au monde. Chaque chambre a son système 5.1 alimenté par des 7 x 200 watts McIntosh. Domotique Crestron partout. Piscine mosaic noire (idem pour la jacuzzi) wengé au sol dans tout le loft, padouk sur les terrasses, châssis métallique industriel pour les fenêtres en verre blindé de 31 mm d’épaisseur. Tout a été fait sur mesure, tout est hors normes.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre collection de casque de pilotes ?
Je collectionne les casques de pilotes militaires depuis plus de 35 ans, j’en ai partout à l’endroit où je vis et j’en ai mis quelques un au loft (US Navy, US Air Force, Air Force Australienne… et même un casque de Mig 29 avec vision nocturne). Les têtes on été faites sur demande en noir mat avec support en inox.

Collection de casques de pilotes militaires
Avez-vous des conseils à donner à ceux qui veulent se lancer dans la rénovation d’une usine en loft ?
Je n’ai jamais réussi à faire faire des travaux avec les budgets annoncés dans les magasines spécialisés… Donc pour ne pas se ruiner il faut rester le plus simple, garder le plus possible le lieu dans son état après l’avoir isolé et ne jamais se décourager.

Aujourd’hui vous vendez votre loft, allez-vous nous faire rêver avec un nouveau projet ?
Je pense à l’avenir m’acheter soit un loft à New York soit une maison d’un grand architecte en Californie (Pierre Koenig, Richard Neutra, John Lautner…). Et si mon choix se porte sur la Californie j’aimerai m’acheter un ancien avion militaire qui serait parqué dans un hangar avec toute ma collection de casques et de sièges éjectables. Il faut rêver mais seuls les USA permettent de réaliser ce genre de rêve…

Philippe, un grand merci pour vos réponses et une nouvelle fois, toutes mes félicitations pour ce lieu de rêve que vous avez créé, très certainement un des plus beaux lofts au monde. Tous nos vœux de réussite dans vos prochains projets !

Loft à Villefranche-sur-Mer
Loft à Villefranche-sur-Mer
Loft à Villefranche-sur-Mer
Loft à Villefranche-sur-Mer





































Vous pouvez lire d’autres interviews ici.
Photos : 3mille

Lofts et idées déco à découvrir

Partenaires déco

6 commentaires

  • Reply
    Emmanuel Le Bouille
    30 décembre 2012 at 13:02

    Bonjour Freg & Pepette,

    Absolutely stunning!!
    Exceptionnel loft, et très beau reportage.
    Un vrai plaisir de lire cet article. Bravo.

    Emmanuel (lofteur à Roubaix)

  • Reply
    Freg
    31 décembre 2012 at 17:50

    Bonjour Emmanuel,

    Merci beaucoup pour ton message. Ce lieux est en effet épatant et c’est un régal d’avoir eu le retour d’expérience se son propriétaire.

    Je te souhaite une excellente fin d’année

  • Reply
    Anne
    18 septembre 2013 at 19:51

    Bonjour,
    Félicitations pr ce superbe reportage !
    Je trouve ce projet absolument superbe.
    Le blanc, les machines, l’horizontalité très basse à échelle humaine, la décoration très masculine, vigoureuse, chic et très sobre, les calepinages et les proportions parfaites… Une réalisation dans les règles de l’art ! Et enfin, le cadre idéal… Bravo au maître d’ouvrage !
    Je mets 20/20. Merci bcp ! Crdlt

  • Reply
    michel
    13 février 2014 at 22:14

    Dommage d’avoir laissé (peut-être obligatoire) les tuiles industrielles qui gâchent le formidable aménagement d’une bâtisse somme toute laide. Bravo pour tout le reste.
    Michel

  • Reply
    Monico alain
    21 novembre 2016 at 08:24

    Salut Phil .
    Oui Arlon c etait il y a tres tres longtemps .
    Alain Monico
    T as maison … superbe .

  • Reply
    Barbara B
    26 janvier 2017 at 13:35

    Je l’ai connu rêvant de ce loft.. je l’ai vu au début des travaux, tout brut à l’intérieur avec ses machines…
    Quel courage d’être allé jusqu’à là !
    Sublime, dans un des plus beaux coins du monde, avec LA plus belle vue que l’on puisse rêver.
    Pourquoi aller investir aux USA ?! Enfin, oui, j’imagine pourquoi….

  • Laisser un commentaire