La maison loft de Solenn dans l’Hérault

C’est dans le petit village de Vendémian, dans la vallée de l’Hérault, que Solenn, plongeur biologiste pour l’université de Montpellier, a réhabilité une ancienne maison vigneronne typique de la région. Inhabité depuis une vingtaine d’années, le logement était dans un état de délabrement très avancé. Mais cela n’a pas rebuté Solenn à se lancer dans le grand bain des travaux en avril 2017. Bien entouré et passionné, notre apprenti bricoleur est parvenu à réaliser son rêve en créant une maison esprit loft de 150 m².

Bonjour Solenn, dans quel état était la maison lorsque tu l’as achetée ?
Elle était dans un état pitoyable. Le toit était à refaire, les enduits et plâtres intérieurs étaient délabrés, il n’y avait pas grand chose à garder à part le plancher du plateau principal et les escaliers. D’ailleurs je n’ai gardé que ça et les murs extérieurs.

Maison avant travaux de rénovation
Maison avant travaux de rénovation Maison avant travaux de rénovation
Maison avant travaux de rénovation

Quel type de bien recherchais-tu avant de trouver ta maison ?
Ma recherche a été un peu particulière, je voulais un projet pour acquérir de nouvelles compétences plutôt qu’une maison. Dans la région, il y a pas mal de surfaces à transformer vu le nombre de remises vigneronnes qui ne servent plus. Mais les prix s’envolent rapidement sur ce type de bien. Sans compter qu’il faut souvent ajouter le coût de la viabilisation au prix d’achat.

Vivre dans une maison esprit loft était un rêve pour toi ?
J’ai toujours été un grand fan des lofts mais je ne pensais pas avoir la chance de pouvoir en acquérir un vu les prix pratiqués sur ce type de bien. J’ai donc dirigé mes recherches vers un bâtiment qui pourrait en accueillir un, afin de l’aménager moi-même. Cela collait à mon projet de m’investir dans quelque chose de manuel.

Quels critères t’ont poussés à acheter ce bien ?
La maison était vraiment dans un sale état, mais j’ai tout de suite fait abstraction de cela puisque par définition, pour le loft, il faut tout casser. L’opportunité était donc d’acheter une coquille vide, enfin à vider plutôt, et de repartir sur de nouvelles bases. De plus, le grand garage qu’elle comprend me permettait de stocker beaucoup de fournitures, et même d’y rentrer une benne et donc de faciliter le déroulement des travaux. Aussi, un espace, perdu car humide, sous la terrasse (terrasse qui est au niveau de mon premier étage) permettait d’y entreposer les gravats de la démolition, et donc un gain de temps et d’argent considérable. J’ai du visiter 3 ou 4 biens maximum, entre la décision de chercher quelque chose à acheter et mon offre sur la maison il a du se passer 10 jours. J’ai un peu fait ça sur un coup de tête.

Maison esprit loft avec poutres apparentes Maison loft en auto construction Cuisine en inox

Comment t’y es tu pris pour réaliser les travaux ?
J’ai essayé de bien organiser et d’anticiper le maximum de choses. Dix jours après la signature, j’avais déjà tout fait tomber à l’intérieur avec l’aide d’amis. Ainsi, tout était dégagé pour la réfection du toit qui a pris 5 semaines à 3 personnes en moyenne. Elle a été réalisée par l’entreprise d’un ami, cela m’a permis d’avoir la décennale, un travail d’une qualité impressionnante et j’ai pu participer. En parallèle, j’ai ouvert le mur qui donne sur la terrasse pour poser le linteau qui reçoit le toit et préparer l’arrivée de la baie vitrée. Arrive ensuite le ponçage des poutres pour terminer avec la grosse poussière et pouvoir emménager.

Emménager !? Tu t’es installé dans la maison avant d’installer les fenêtres ?
Oui ! J’ai habité la maison sans fenêtre et sans isolation. C’est ça la magie du sud au mois de mai.

En effet, ce n’est pas à Lille que l’on peut faire ça ! Quelles ont été les étapes suivantes ?
En effet, ce n’est pas à Lille que l’on peut faire ça ! Quelles ont été les étapes suivantes ?
Ensuite, vient l’installation du plancher de la mezzanine aidé par un ami. Les maçonneries des fenêtres accompagné par un maçon, la pose des fenêtres par une entreprise, la mise en place de l’isolation du toit avec un ami, l’électricité. Pour le placo, vu les hauteurs et la surface, et n’étant pas du tout du bâtiment je n’ai pas senti de le faire moi même. Si le résultat est raté, la maison est gâchée, ainsi que le matériel utilisé. J’ai fait appel à un ami et à son associé. Pour finir, j’ai réalisé moi-même le parquet sur les lambourdes (assisté par un ami) et la dernière tache fut la plomberie. J’ai la chance d’avoir le garage en-dessous, j’ai pu tout passer au travers du plancher et faire une zone technique en bas.
J’ai participé directement à toutes les étapes de construction hormis le placo et la pose des fenêtres. J’ai eu aussi la chance d’avoir un super zingueur, qui en plus de faire un travail formidable sur le toit, m’a réalisé toutes mes idées de déco métal à l’intérieur : mezzanine, escalier, entourage de Velux. Mais aussi à l’extérieur avec l’entourage de la baie vitrée.

Maison déco style industriel Maison loft en auto construction Maison loft en auto construction

J’ai l’impression que tu as été particulièrement bien entouré !
Oui, dans toutes les étapes, j’ai eu la chance d’être extrêmement bien entouré par des gens compétents, y compris mes voisins ! La maison en face de la mienne à été acheté et retapée en même temps que la mienne par quelqu’un du métier. Nous sommes devenus amis, et avec son frère, ils ont participé à quelques travaux (la verrière de salle de bains et le carrelage).

Aujourd’hui où en es-tu ?
Il manque encore quelques aménagements d’agrément et de décoration. La verrière entre la chambre avec salle de bains et la pièce principale. Un sas en bas pour bien isoler du garage. Je n’ai pas encore placé de lavabo dans la salle de bains.

Quand as-tu prévu de réaliser ces travaux ?
Je ne les ferais pas ! Suite a un changement de projet de vie, j’ai vendu la maison. La signature définitive devrait intervenir courant mars. L’avantage de ne pas avoir tout fini c’est que cela va permettre au prochain propriétaire de mettre sa patte sur le rendu final, sur certains choix d’aménagement et je trouve ça chouette aussi.

Douche avec parois style verrière Maison loft solenn Maison loft en auto construction

Combien de temps ont durée les travaux ?
Pour avoir l’intérieur fonctionnel et fini à 90%, environ 9 mois (entre avril 2017 et décembre 2017). Puis j’ai du ralentir à cause d’une tendinite au bras. J’ai fait la terrasse en juin 2018 et quelques autres travaux durant l’été. Ensuite j’ai pris la décision de vendre en août, j’ai alors stoppé les frais.

Quelles surprises as-tu rencontré dans la rénovation ?
Je n’ai pas eu vraiment de gros problème. Je me suis un peu pris la tête pour certains choix techniques, concernant la douche et le plancher de la mezzanine. Mais dans l’ensemble, vu que je ne gardais presque rien, je n’ai pas eu de soucis. La bonne surprise fut de découvrir les poutres porteuses du grenier. Elles étaient cachées sous le plâtre du plafond. Nous en avons déplacé une pour faire le linteau de la baie vitrée.

As-tu eu des moments de doute ?
Sur l’ensemble du projet, presque pas. Tout est allé très vite et s’est enchainé comme c’était prévu. Je n’ai donc pas eu le temps de douter. Mais j’avoue m’être demandé ce que je foutais là quand au cours du premier mois je me suis assis sur ma terrasse en regardant les trois murs et les cinq poutres qui restaient debout. À ce moment, je me suis dit que je m’étais peut-être surestimé. Mais c’est vite passé. Quand les choses avancent on oublie les doutes.

Filet d'habitation Maison loft en auto construction Maison loft en auto construction

Quelle ligne directrice as-tu suivi pour imaginer l’aménagement ?
Je suis minimaliste dans l’âme. La ligne directrice à été : simple, efficace et un maximum d’espace.

Au dernier étage tu as installé un filet, peux-tu nous en parler ?
C’est un filet comme on en trouve sur les catamarans. On peut le commander très facilement sur des sites spécialisés. Le prix est exorbitant pour ce que c’est, mais c’est du solide. Normalement il se fixe sur les quatre cotés pour être bien tendu. Dans mon cas, je ne pouvais pas le faire. On dira que c’est un hamac deux places.

Quel a été ton budget travaux ?
J’ai réussi à tout boucler pour environ 60 000 €. J’ai essayé de faire des choix qui me permettaient d’économiser du temps et de l’argent. Donc pas de fioriture mais de l’efficace. Pour exemple, l’OSB au plafond. Non seulement j’adore, mais en plus, c’est moins cher, moins long à installer, et surtout beaucoup moins chiant à mettre en place que du placo. J’ai simplifié l’électricité au maximum avec des interrupteurs radio qui évitent de tirer des centaines de mètres de fil. Cela rend l’installation modulable. Les finitions zinc, on eu un coût mais m’ont permis d’ajouter des éléments qui ont un rôle esthétique, en m’évitant pas mal d’heures de travail si j’avais du utiliser d’autres matériaux. Et enfin, j’ai eu le droit à un prix d’ami pour le toit ce qui a considérablement baissé la dépense sur ce poste. D’ailleurs je pense que je n’aurais pas tenté ce projet si je n’avais pas eu cette personne pour m’accompagner.

Maison loft solenn Maison loft en auto construction Maison loft en auto construction

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent se lancer dans un tel projet ?
Déjà, je pense qu’il faut trouver le bon dosage entre ce qu’on peut faire soit même et ce qu’il vaut mieux laisser à ceux qui savent déjà faire. Parfois ça vaut la peine de lâcher un peu plus d’argent sur une partie du chantier que l’on est pas sur de maitriser (c’est le cas du placo pour moi). Cela permet d’une part de se libérer plus de temps et d’énergie pour autre chose, et ensuite d’être content du résultat final. Il n’y a rien de pire je pense, que de se crever à une tache pour laquelle le résultat ne nous plaira pas. Ça finit par être une perte d’argent, de temps, d’énergie et surtout de plaisir. Sans le plaisir, cela devient plus compliqué d’avancer. Il faut également s’assurer d’être bien motivé, d’avoir du temps et de l’énergie pour que tout s’enchaine, et d’être bien entouré. Un chantier qui traine en longueur peut être une catastrophe. J’insiste dessus, mais l’entourage, les gens qui interviennent et qui conseillent ou tout simplement les amis qui viennent donner un coup de main, pour lever les doutes ou t’épauler, sont des bouffées d’air frais à certains moments.
Au delà de l’aspect technique du chantier qui a été une super expérience personnelle, je retiens surtout l’aventure humaine que ça a été pour moi. Cela m’a permis de rencontrer des gens super et de créer des moment inoubliables avec mes amis, donc juste pour ça, je le conseille à tout le monde. Parce que pour le reste, ça reste des pierres et du bois. D’ailleurs j’en profite pour remercier tout les gens qui ont participé au projet de près ou de loin et qui liront cette interview, ils se reconnaitront ! Et merci à toi Freg de t’être intéressé à mon projet.

Placo, plomberie, maçonnerie : Hugo Amoros à Vendémian
Charpente et toiture : Léonard Métral
Zinc : Zinc à Vendémian
Photos : Solenn

73 lofts de rêve à découvrir
Conseils et idées déco à découvrir

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars   Noté : 0,00/5 - 0 votes
Loading...
Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
© Notre Loft : idées déco et inspirations pour loft
Fermer